Pierre -Emmanuel alias PE a pour l’instant le vent en poupe avec sa tournée  » Optimiste « . Dans ce spectacle entre le Stand up et le One Man Show, il relate à son public sa passion pour l’humour, son impossibilité de faire autre chose, ses galères d’artiste, ses désillusions et son envie de réussir teintée de procrastination.

Pierre-Emmanuel Alias PE, c’est qui ?

PE, ou plutôt Pierre-Emmanuel ( il y tient ) est un trentenaire utopiste à l’esprit décalé, humoriste belge ayant fait ses débuts en 2008 avec Kody, Jérôme de Warzée, James Daeno et finalement toute la bande belge de l’humour 2.0. Et comme beaucoup, il galère à percer. Il faut dire qu’il y a de la concurrence. Entre festivals, tentatives parisiennes et autres apparitions ça et la, il est souvent à deux doigts de mettre un terme à sa carrière. Jusqu’au jour où la vie lui donne un petit coup de pouce. Et depuis, il propose des premières parties et des spectacles sur plusieurs dates en Belgique en plus de ses chroniques dans « café serré  » sur la première.

Pierre-Emmanuel en spectacle, ça donne quoi ?

Je vous avoue que ma première impression de cet artiste fut assez…. mitigée. Il participait à la première partie de Pablo Andrès, qui a certes un humour bien à lui, mais qui a l’avantage de faire le Show avec ses personnages aussi potaches qu’attendrissants. Débarque alors PE, qui nous lâche 2-3 vannes de façon assez décousue, l’air de tomber comme un cheveu dans la soupe. Il manquait un je ne sais quoi. Bref, pas de coup de coeur immédiat.

Il a fallu attendre de voir son spectacle complet, « optimiste » , pour profiter de la valeur de Pierre-Emmanuel sur scène et découvrir un humoriste assez second degré pour me faire rire et assez sensible pour m’attendrir.

Vous avez devant vous pendant plus d’une heure trente un grand enfant décidant à peine de plonger dans l’âge adulte et qui dieu merci n’a pas oublié ses rêves de gosse un peu gauche. Entre auto-dérision au sujet de la place qu’il eut du mal à se faire, questionnements sur la vie et souvenirs un peu trash mais toujours convivial, j’ai passé un bon moment entre sourire aux lèvres et éclats de rire. C’est un humour frais et enfantin que nous propose Pierre-Emmanuel et bordel, ça fait du bien !

Pour découvrir cet humoriste, il reste pour l’instant deux dates , le 9 mars à Roucroy et le 15 mars au théâtre communal de Binche, mais espérons qu’il y en aura d’autres ! vous pouvez aussi le suivre sur sa page Facebook (par > ici < )   et sur son site (par > ici <)

 

Tatiana Czerepaniak,  rédactrice  web et blogueuse .

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *