Le rendez-vous incontournable des amateurs de littérature s’installe à Bruxelles (Tour & Taxis) pour quelques jours. Avec une surface d’exposition de 17.500 m² et la présence d’un millier d’auteurs et d’éditeurs, c’est le lieu idéal pour « tout » feuilleter. Je me suis promenée entre les stands et vous livre (c’est le cas de le dire…) quelques astuces pour profiter à fond de votre visite.

Quitter sa zone de confort

Si vous êtes à la recherche de livres et romans qui ont eu beaucoup de visibilité dans les médias, vous êtes bien évidemment au bon endroit; toutes les grandes maisons d’édition sont présentes avec des stands spacieux. Mais la Foire du Livre est justement le moment parfait pour découvrir des auteurs et des titres qui ne bénéficient habituellement pas de cette lumière. En prenant le temps de regarder les stands dont les noms ne vous disent rien, en discutant avec des auteurs et des éditeurs passionnés, vous trouverez très certainement des pépites que vous n’auriez pas pu découvrir autrement.

Profiter des « conditions salon »

Soyons clairs, il n’y a pas de prix promotionnels sur les stands de la Foire du Livre. Par contre, il est possible de bénéficier de conditions intéressantes sur des abonnements à des revues, notamment pour les enfants. Si vous hésitiez à abonner vos marmots à un magazine, la Foire du Livre est l’occasion de les manipuler, de découvrir concrètement le contenu et de repartir avec quelques cadeaux et numéros supplémentaires.

(A lire aussi: Le premier magazine des minis)

Faire une visite guidée

Si vous y allez avec vos enfants, la Fédération Wallonie-Bruxelles et les organisateurs de la Foire du Livre ont édité un « Carnet de route » en collaboration avec plusieurs éditeurs présents sur place. Disponible gratuitement sur le stand de la FWB, il propose une vingtaine d’activités qui permettent de parcourir la Foire du Livre de façon ludique et amusante.

Limiter les dégâts

En parlant d’enfants… si les vôtres sont passionnés de bandes dessinées et/ou de livres, ils risquent de vous demander de tout acheter! Pourquoi ne pas leur accorder un budget à dépenser comme ils le souhaitent? Cela permet de leur fixer une limite, de les responsabiliser et de ne pas hésiter à chaque stand entre refuser ou céder. (Pensez à solliciter les gentils grands-parents, oncles, marraines, pour remplir l’enveloppe lecture ;-)).

D’ailleurs, tant que j’y pense, c’est une astuce tout à fait valable pour les grands aussi. Je devrais penser à l’appliquer à moi-même l’année prochaine… parce que, pour celle-ci, c’est trop tard!

Toutes les infos pratiques (agenda des rencontres et animations, accessibilité, horaires,…) sont sur le site de la Foire du Livre: http://www.flb.be . Bon à savoir: l’accès est gratuit sur simple inscription.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *