On dit souvent des belges qu’ils ont une brique dans le ventre. Si pas moins de 72% des belges vivent dans un bien dont ils sont propriétaires, on entend aussi beaucoup de rumeurs concernant l’achat immobilier. Récemment, j’ai suivi « l’affaire » des 20% d’économies nécessaires afin de pouvoir investir dans l’achat d’une maison ou d’un appartement. Si ce genre de nouvelles en décourage plus d’un à acheter, ce n’est pas mon cas et je vais vous démontrer aujourd’hui qu’il est bel et bien possible d’acheter, et ce même sans économies !

Frais

Comme vous vous en doutez, un achat immobilier ne va pas sans frais. Dans ceux-ci, on retrouve notamment les frais de notaire, les droits d’enregistrement, les frais d’inscription de l’hypothèque, la TVA (si vous faites construire ou achetez une nouvelle construction) , etc. Le montant cumulé peut vite atteindre de belles sommes, que nous n’avons pas toujours de côté. Même si ça n’est toujours pas très courant, il existe des formules permettant aux jeunes ou simplement aux personnes n’ayant pas d’économies, d’emprunter la totalité du montant.

Avant toute chose

Avant toute chose, il est bien entendu indispensable de vous renseigner sur votre capacité de remboursement (et donc dans la suite logique, de votre capacité d’emprunt !). Si votre salaire mensuel net est de 1.500€, vous ne pourrez pas rembourser 1.000€. De même, si vos revenus mensuels nets sont de 3.000€, vous pourrez vous permettre quelques largesses.

Dans la plupart des cas, la capacité de remboursement est de maximum 30% des revenus nets. Ces 30% comprennent tous vos emprunts : si vous avez déjà un crédit voiture ou un crédit à la consommation, votre capacité pour un crédit hypothécaire sera plus basse. Chaque banque établit elle-même la capacité en prenant en compte divers critères (stabilité de l’emploi, revenus nets, situation familiale,…)  A vous de bien vous renseigner et de garder une petite marge pour les «cas où».

Il est évident, qu’aucune banque, ni établissement ne vous octroieront de prêt en dépassant cette capacité de remboursement.

J’investis !

Comme je vous l’expliquais plus haut, il vous est encore possible en 2018 d’investir même sans économies ! Vous pourrez en effet emprunter pour votre bien ainsi que les frais, le tout en ne dépassant pas votre capacité de remboursement. Si vous n’avez pas d’économies, vous aurez donc 2 solutions :

  • Soit vous achetez un bien un peu moins cher et incluez les frais pour un remboursement «normal».
  • Soit vous achetez selon votre capacité et vous remboursez les frais en supplément.

Où s’adresser pour ce genre de prêts ?

Inutile de vous rendre dans les banques classiques (quoi qu’il est toujours intéressant d’y passer pour se faire une idée du remboursement mensuel pour un emprunt x). Vous allez devoir trouver des établissements proposant des prêts 110 ou 125. Comprenez par là qu’on vous prête 110 ou 125% de la valeur du bien.

Il est indispensable d’être vigilant lors de votre choix. Certains établissements se permettent des taux bien au-dessus de la moyenne du marché. Tenez-vous informé, faites des simulations dans de nombreux endroits et trouvez le prêteur qui vous convient.

Quelques pistes

Voici quelques pistes pour vous mettre sur le bon chemin !

La première est une piste très sure, puisqu’il s’agit d’un prêt proposé par la région Wallonne ! Vous avez la possibilité d’emprunter jusqu’à 110% de la valeur vénale du bien (pour les travaux, les frais ou les deux) L’offre est disponible en Wallonie uniquement via le site de la SWCS. Attention aux conditions d’octroi qui sont différentes de celles des banques. J’ai eu recours à cette formule et j’ai pu investir dans ma première maison à 23 ans (yay !). Elle permet, en outre, d’obtenir des taux très intéressants pour les jeunes (car le taux se base sur vos revenus 2 ans en arrière !)

L’office du prêt hypothécaire propose aussi un système de «prêt total» à voir ici

Il vous est aussi possible via certaines banques (dont Record Bank) de contracter un crédit à part pour vos frais de notaires et autres. Encore une façon de vous permettre d’acheter même sans économies !

Si le sujet IMMO vous intéresse, retrouvez-moi sur mon blog pour d’autres articles ou pour la suite : Bon plan immo : emprunter pour ses travaux à 0% TAEG

Stéphanie du blog Cactus and Salad

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

1 comment on “IMMO : acheter un bien immobilier sans économies”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *