Le Moeraske, une réserve naturelle au Nord Est de Bruxelles

Moeraske
Moeraske – étang

Quand on dit  » Bruxelles «  aux campagnards, de suite ils pensent buildings, routes encombrées, bruit et foule. Et pourtant Bruxelles c’est aussi de la verdure et des lieux préservés comme le Moeraske qui s’étend sur 14 hectares sur les communes de Schaerbeek, d’Evere et de Haren.

Moeraske signifie petit marais en flamand, et en effet le site n’est rien d’autre qu’un marais, le dernier de la vallée de la Senne, alimenté par le ruisseau du Kerkebeek (ruisseau de l’église).

Kerkebeek
Le Kerkebeek

Un peu d’histoire …

1830 : construction de la 1ère voie ferrée en Belgique qui relie Bruxelles à Malines et qui va rectifier le cours de la Senne et de ses affluents.
1920 : construction de la gare de formation Schaerbeek-Haren et d’un bassin d’orage qui deviendra le marais actuel.
1984 : classement du site come zone de haute valeur biologique
1994 : l’arrivée du TGV à Bruxelles menace le Moeraske mais la SNCB accepte finalement de revoir son tracé
1995 : le site est classé réserve naturelle

Invitation à la promenade

Moeraske
Sentier accès rue de la Perche

Le site permet l’observation

  • de plusieurs biotopes : marécage, ruisseau, prairie sèche, talus, …
  • d’une faune composée d’insectes (libellules, papillons, …), d’amphibiens, de petits mammifères (lièvres, hérissons, rongeurs, …), de plus de 70 espèces d’oiseaux (canard, pie, mésange, faucon crécelle, …) et de tanches et d’épinoches dans le ruisseau.
  • de plusieurs espèces d’arbres, de champignons et de plantes (de quoi constituer un bel herbier).

Moeraske Moeraske

Des visites guidées sont organisées une fois par mois par l’asbl le CEBE qui gère le Moeraske mais vous pouvez vous y promener tous les jours de l’année. L’accès se fait soit par le bas de la rue Carli à Schaerbeek, par le Parc du Bon Pasteur à Evere qui jouxte la réserve, par l’arrière de l’église Saint-Vincent ou la rue de la Perche.

MoeraskeMoeraske

Pour notre petite promenade, nous sommes donc partis de la rue de la Perche à Evere, au départ on observe le ruisseau, les talus et prairie sèche puis nous arrivons à la zone marécageuse proprement dite avec les étangs, plus loin le Moeraske est prolongé par des potagers de quartier et un jardin partagé et enfin par le Walckiers, les ruines d’une ancien château qu’on ne peut malheureusement visiter que lors des journées du patrimoine.

Moeraske Moeraske

De quoi ravir petits et grands au fil des saisons 😉

Moeraske

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *